7 ans pour implanter un nouvel outil de recyclage béton

le .

Se moderniser implique d’anticiper et cela peut prendre du temps. Exemple avec l’unité de recyclage de bétons non utilisés sur les chantiers qui vient d’être installée à Lugrin au bout d’un processus de 7 ans.

C’est en 2015 que la décision d’investir dans une unité de recyclage des bétons non utilisés sur les chantiers a été prise, venant compléter le système de fabrication de blocs béton. Cela s’est fait à l’issue d’un long processus de réflexion et de comparaisons des solutions existantes de près de 5 ans. « On ne sous-traite rien et nous n’avons pas de bureaux d’études de conception, souligne Jean-Marc Bochaton. Mais l’avantage est de pouvoir choisir du matériel qui corresponde vraiment à nos besoins, toute la structure environnante est faite en interne».

Recyclagebeton2IV

Concrètement, cette nouvelle unité (voir photo) récupère les rebuts de chantiers pour les réincorporer dans le cycle de production. Elle traite l’eau sale et les bétons issus du nettoyage des toupies en produisant un granulat qui peut être réutilisé dans la fabrication de béton.

Après la décision d’achat prise en 2015 qui était d’un coût conséquent (200 000 euros), un investissement a été initié courant 2016. Il a été facilité par la mesure de sur amortissement mise en place alors par Emmanuel Macron. Installée en novembre 2017, cette unité remplit désormais l’objectif du recyclage à 100% des déchets béton.