Historique des entreprises

Au début des années 50, la société a commencé son activité sous forme de société en nom propre : Les Frères BOCHATON.

7L'activité est essentiellement tournée vers le transport professionnel.
Vers 1965, le transport est progressivement abandonné au profit d'une autre activité, la production de granulats.

Aux débuts des années 70, la société se transforme en société anonyme.
Le site industriel de traitement de granulats est localisé à Lugrin. Jusque dans les années 1980, l'extraction de graviers s'effectue sur place à Lugrin, sur une surface de cinq hectares : carrière du Pont Rouge
Le site de Saint Gingolph entre en exploitation en 1976. Durant les cinq premières années, seuls les éboulis superficiels sont exploités. Une unité de concassage est installée pour la production de graves routieres.
En 1980, il y a une double exploitation éboulis et graviers. Les graviers roulés sont transportés et traités à Lugrin.
Cette structure évolue jusqu'en 1985, où les dirigeants prennent peu à peu leur retraite pour laisser place à leurs fils.
La nouvelle équipe dirigeante restructure l'entreprise en plusieurs sociétés, avec la création de différentes personnes morales.
C'est ainsi que naissent les filiales LEMAN BETON et SATEC, afin de diversifier et d'apporter une valeur ajoutée à la production de granulats.


Elles ont chacune un domaine d'activité :

  • BOCHATON FRERES (société mère) : extraction de sables et graviers
  • LEMAN BETON : Fabrication de béton certifiée EN 206-1 norme Européenne
  • SATEC : Terrassement, V.R.D, démolition et lotissement

Le site de Lugrin est modernisé. Un traitement des eaux performant est installé en 1990. Dans la même période la carrière occupe une position de leader chablaisien dans le recyclage des déblais inertes.

En 2008, le site se dote du plus gros filtre presse de Haute-Savoie.

L’année 2000 se traduit par une autorisation sur le nouveau site de Vacheresse. Parallèlement, la plate-forme de Morcy est ouverte. Celle-ci a pour vocation le traitement des déblais inertes de l’agglomération de Thonon. Elle est ouverte à toutes les entreprises du BTP.

L’unité de production de Lugrin, où convergent les matériaux bruts des différentes carrières, est en modernisation permanente.

Tant sur l’outil de production, que sur la technologie des moteurs éco-énergie (en partenariat avec LEROY SOMER et EDF), ou le traitement des eaux résiduaires, l’entreprise s’investit pleinement dans une démarche environnementale, afin d’avoir un outil performant, à la pointe de la technologie.